Le sommeil de bébé

Le sommeil de bébé, s’y préparer

Le sommeil de bébé ! (Ou le graal des nouveaux parents).

Quand j’ai suivi les cours de préparation à la naissance, j’ai appris qu’en théorie un nouveau-né dort en moyenne 20H par jour. Waouh, je vais pouvoir faire plein de choses dans la journée pensais-je (très) naïvement (ou en étant très optimiste…). Ha ha ha ! Dans mon cas ce fût plutôt l’inverse (faites le calcul, bébé dormait 4H…). Il faut dire que le pauvre souffrait de plusieurs petits maux (Reflux gastro œsophagien ou RGO pour les initiés, coliques du nourrisson et stridor). Je reviendrais sur ces maux et les petits remèdes que nous avions trouvé prochainement. Bref, je fût très vite épuisée par ces nuits blanches et un bébé qui ne dormait que dans les bras ou en poussette. (‘Madame reposez vous quand bébé dort’ ils disaient…)(en plus bébé semblait avoir un 6e sens pour se réveiller dès que je m’allongeais…). Et tout cela lui avait fait prendre de mauvaises habitudes de sommeil, qu’il a été difficile de rectifier ensuite.

La librairie, cet autre eldorado !

Désespérée et au bord de l’épuisement je suis allée faire un tour en librairie. Ça m’avait déjà sauvée une fois (cf mes petits conseils pour l’allaitement), la solution était peut-être là. (Je vous rassure, il m’arrive d’y faire un tour sans être désespérée ;). À nouveau, j’ai fait confiance au Dr Thirion (associée pour ce livre avec le Dr Chalamel). Je suis repartie avec leur ouvrage ‘Le sommeil, le rêve et l’enfant’ et également ‘100 façons de faire dormir son enfant’ aux éditions Marabout (j’aime bien ces éditions). Ils m’ont beaucoup aidée à recadrer le mauvais départ (on y apprend que tout peut se rectifier avant 6 mois). Bon je les ai achetés quand mon loulou avait 5 mois passés, ça devenait donc critique… On y apprend qu’on peut facilement laisser tomber la tétine si on s’y prend avant 6 mois. Il y a aussi des conseils concrets comme la mise en place d’un rituel de coucher pour créer une routine qui va rassurer bébé. Ou encore des conseils pour l’aménagement de la chambre (mettre le lit dans un coin plutôt qu’au milieu de la pièce). Également des conseils pour l’endormissement et aider l’enfant à devenir autonome en lui donner confiance en lui-même pour s’endormir seul (ne pas rester à lui tenir la main jusqu’à ce qu’il s’endorme par exemple, ce qui risquerai de rendre notre présence nécessaire pour se rendormir la nuit lors des micros réveils).

 

Des livres efficaces !

J’ai réussi à appliquer pas mal de conseils mais échoué à retirer la tétine (c’est un véritable tétineAddict : il s’endort avec 1 tétine dans chaque main et une dans la bouche…)… Résultat, j’ai pu l’endormir en 5 minutes dans son lit pour les siestes et un peu plus le soir. (Bon la nuit il se réveille toujours pas mal, je n’ai pas réussi sur ce coup là). Je n’ai pas pu appliquer la technique des 5, 10, 15 min (à savoir allonger l’attente progressivement avant d’aller voir bébé qui pleure). Ne pouvant résister à aller soulager ses pleurs c’était plutôt 5, 10, 15 secondes dans mon cas. J’ai lu plusieurs articles depuis sur le bien-fondé de laisser pleurer bébé, et j’ai appris que cela était mauvais pour le développement de son cerveau. Je suis et donc bien contente que mon instinct de mère-poule ai eu le dessus !

Tout ça pour dire qu’encore une fois, j’aurais aimé avoir ces ouvrages avant. Donc si vous avez le temps, je ne peux que vous conseiller de les acquérir et les consulter pendant la grossesse. Cela vous aidera à bien préparer sa chambre, avoir à l’esprit les bonnes habitudes pour son sommeil et en éviter de mauvaises.

Le sommeil, le rêve et l’enfant
100 façons de faire dormir son enfant

Si vous voulez voir d’autres conseils avant l’arrivée de bébé, c’est par ici

Si vous avez des questions sur ces ouvrages ou cet article, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Partagez, partagez…
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.