bébé indispensables puériculture - porte-bébé

Mes indispensables puériculture

Classé dans : Avant l'arrivée de bébé, On a testé | 2
Pas évident de se rendre compte avant la naissance ce dont on ne va plus pouvoir se passer et ce qui va rester de l’ordre du gadget. Il y a des objets que je voulais, qui finalement se sont révélés peu utiles, et d’autres que l’on m’a offert auxquels je n’avais pas pensé et qui m’ont suivie partout ! (je vous donne à la fin certains objets qui ne m’ont pas servis finalement…).

Pour moi, le champion number 1 toutes catégories de cette liste est :

1 – Le coussin d’allaitement

Ne vous fiez pas à son nom, même si vous ne comptez pas allaiter, il est d’ailleurs aussi dénommé coussin de grossesse ou maternité. Il est utile avant et bien après l’arrivée de bébé. Pendant la grossesse il permet de se caler pour dormir et évite de réquisitionner tous les coussins et oreillers de la maison. Mais aussi de se relaxer confortablement comme lors des séances de yoga prénatal.

Après la naissance il sert de coussin pour caler et surélever bébé lors de l’allaitement, comme son nom l’indique, mais peut aussi se transformer en petit nid pour accueillir bébé en position inclinée en l’absence de transat. C’est encore lui que l’ostéopathe m’avait conseillé de caler sous la poitrine de bébé pour que les séances sur le ventre sur le tapis d’éveil soient plus confortables avec son reflux. Bref pour moi, si il n’y avait qu’un objet à acheter se serait celui-ci !

Bien le choisir

Attention à l’achat, certains sont remplis avec des billes de polystyrène et d’autres du polypropylène. Le polystyrène dégagerait des gaz toxiques, contrairement au polypropylène qui n’en dégagerait pas. Il existe aussi une version naturelle avec un rembourrage en balle d’épeautre sur laquelle s’était portée mon choix, mais je ne la conseillerai pas car très lourde à manipuler, elle est finalement peu pratique. Par contre il reste ferme beaucoup plus longtemps. Il existe aussi une alternative en liège qui allierait légèreté et naturel, comme décrit sur le blog Dans ma petite roulotte.

Et pour tout savoir avant de faire votre choix de forme, densité … un site lui est entièrement consacré !

Coussin allaitement

2 – La lampe baladeuse

Elle n’était pas dans ma liste de naissance et m’a été offerte. Je ne remercierai jamais assez la personne qui m’a fait ce cadeau ! Elle ne payait pas de mine comme ça, mais m’a rendu de nombreux services ! En effet, super pratique quand bébé se réveille la nuit mais que l’on ne veut pas allumer de lampe de chevet qui risquerai de le réveiller pour de bon, ou pour les allaitements nocturnes. En plus elle s’éteint automatiquement au bout de 20 minutes, ce qui donne une notion de temps pour les tétés. Et sa petite taille permet de la glisser dans la valise et de l’emmener partout. Et maintenant elle sert de veilleuse au petit loulou. On nous a offert celle en photo (je ne trouve pas la référence) mais il en existe d’autres marques et d’autres modèles.

lampe balladeuse - veilleuse bébé

3 – Le panier de change de béaba

Je n’étais pas trop sûre de sa réelle utilité quand je l’ai mis sur la liste de naissance, et finalement c’est un des articles qui m’a le plus servi et me sert encore. C’est un panier dans lequel on peut ranger : 1 dizaine de couches, le liniment, le coton, les crèmes, les petits outils pour la toilette (brosses, coupes ongles…). On a ainsi tout sous la main et on peut le déplacer d’une pièce à l’autre. Il contient vraiment beaucoup, avec : 2 poches qui ferment avec un scratch, 2 poches ouvertes sur le côté, 2 filets pour ranger divers accessoires, une grande poche au milieu pour y glisser toutes les crèmes et ses grands casiers. J’ai toujours pu y mettre tout ce qu’il fallait même les périodes pendant lesquels il fallait des produits spéciaux.

Panier de change Béaba

4 – La couverture 2 en 1 lucky pour porte-bébé et poussette

très pratique en hiver, cette couverture toute douce à l’intérieur et déperlante à l’extérieur se fixe avec ses clips sur les bretelles du porte bébé ou sur les cotés de la poussette. Elle possède une capuche et un rabat en bas pour glisser les pieds de bébé. Ainsi bébé est toujours bien au chaud, même en ballade. Des cordons permettent de la régler pour la raccourcir ou au contraire l’agrandir. Une poche sur l’avant permet en portage d’y garder les mains du parent au chaud. Une seule petite remarque, les clips pourraient être plus gros pour s’accrocher plus facilement. On s’en sert encore à 2 ans.

5 – La turbulette en mérinos et coton bio de superlove

Jolie, pratique, chaude, facilement lavable, elle nous sert depuis la naissance jusqu’à aujourd’hui (2+). En mérinos, elle possède toutes les qualités de celui-ci (thermorégulateur (convient à des températures de 16 à 27° ! ), respirant, anti-odeurs, anti-bactérien, hypoallergénique…) et provient de moutons bien traités. Certes c’est un investissement par rapport à d’autres turbulettes, mais vu sa qualité et son utilisation prolongée elle revient finalement moins chère que l’achat de plusieurs turbulettes tailles/saisons différentes. Un joli cadeau à se faire offrir à la naissance (merci tata !).

Turbulette mérinos superlove

6 – le porte bébé physiologique ou l’écharpe de portage. (Ou les 2.)

Comme je le disais dans cet article je n’ai pas pu porter en écharpe car je n’avais pas suivi les cours qui sont je pense essentiels pour utiliser avec aisance une écharpe de portage. Mais à la vue des bébés bien blottis en écharpe j’ai regrétté de n’avoir pas suivi un cours de portage avant l’arrivée de bébé.

Quand au porte-bébé physiologique, même si je n’ai pas uniquement porté (j’ai utilisé autant la poussette que le porte-bébé), celui-ci reste le plus pratique dans de nombreuses situations (transports en commun (on vous laisse assez facilement une place assise en général), voyage, promenade en forêt…). Attention de bien le choisir physiologique pour que bébé soit correctement positionné et soit assis dessus (et non suspendu comme avec un porte-bébé non physio). Il a ainsi une bonne position pour sa colonne et ses hanches.

La sage-femme nous avait conseillé les marques Manduca ou Ergobaby.

7 – Une couverture d’emmaillotage :

en fait cet objet pourrait se trouver dans la rubrique inutile (oui c’est un peu tordu, j’avoue). Si l’emmaillotage a été très utile ici, les 2 couvertures spéciales que nous avions acheté beaucoup moins. Et on a découvert après qu’on pouvait le faire soi-même très facilement, avec un grand lange.

Si votre bébé se réveille souvent à cause des fameux réflexes de Moro, et / ou a besoin d’être contenu, je vous conseille vivement de tester l’emmaillotage. Je l’ai testé un peu tard, mais quand je m’y suis mise, cela a changé ses nuits (et ma vie 🙂 ). Vous pouvez donc vous passer d’acheter une couverture spécialement conçue pour, un grand lange fait très bien l’affaire.

J’avais pour ma part acheté 2 modèles, dont un s’est vite révélé trop petit alors que mon bout d’chou était plutot une crevette, et l’autre n’était finalement pas plus facile à installer qu’un lange non prévu exclusivement pour cet usage.

Bonus : je rajoute un 8ème objet mais pour lequel je suis mitigée car si il s’est révélé très utile, il n’a pas résisté sur la durée et nous a lâché au bout d’un an ! …

8 – Le baby boo de Koenig. J’ai longtemps cherché un cuiseur-mixeur avec le bol en verre pour ne pas cuire les aliments de bébé dans du plastique. Après toutes mes recherches, c’est le seul que j’ai trouvé (et un de chicco avec le bol en inox). Les cuiseurs bébé restent très pratiques pour préparer des petites purées, soupes et compotes maison, et permettent de ne pas rester devant les fourneaux, quand les journées sont déjà tellement courtes. Je l’avais acheté juste avant que la loi passe la garantie obligatoire à 2 ans, donc si vous vous tournez vers ce modèle il sera peut-être plus résistant.

Edit : Je viens de voir que béaba avait sorti un babycook verre et inox mais je ne le trouve pas encore sur la toile. A suivre…

Et ceux dont j’aurais pu me passer :

le cocoona baby : on m’en a prêté un, et si la première semaine j’ai eu une fausse joie en voyant bébé dormir un peu dedans, cela n’a hélas pas duré. Très vite ça n’a plus marché et il ne voulait plus y aller, donc heureusement que je n’avais pas investi dedans.

le transat de bain : comme j’en parle dans l’article sur la puériculture petits espaces, celui-ci ne m’a pas vraiment servi, j’aurai pu me passer de l’acheter, mais cela me rassurait de l’avoir avant.

Le parc : je n’en n’ai pas pris par manque de place et ensuite j’ai découvert la motricité libre qui rend son usage inutile. Ma mère en avait acheté un pour chez elle et il a dû servir 3 x.

Et vous ? Quels sont les articles qui vous paraissent ou vous sont apparus comme indispensables ? Et ceux qui finalement se sont révélés inutiles ?

Partagez, partagez…
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 Responses

  1. WorkingMutti

    Je ne connaissais pas du tout l’astuce du coussin de grossesse sous le ventre pour les bébés RGO. C’est bien dommage, les miens ne voulaient justement pas rester plus d’une minute sur le tapis à cause de ça. Je n’ai pas allaité et pourtant je considère que c’est un must have ce fidèle coussin.

    Le cocoonababy dépend vraiment des bébés. Mes jujus les ont adoré et ne pouvaient dormir sans. Mais le petit dernier n’a pas voulu y dormir du tout. C’est vraiment difficile de savoir à quoi s’attendre pendant la grossesse pour ces achats assez couteux …

    Un must have pour moi c’est un plan incliné. Il sert pour les bébés RGO mais aussi pour les bébés qui ont le nez bouché ou qui toussent pour faciliter la respiration.

    La petite lampe est aussi très sympa pour des enfants plus grands, notamment lorsqu’ils veulent se lever tôt le matin pour aller jouer dans leur chambre (et éviter de réveiller papa/maman) ou alors lorsqu’ils veulent aller aux toilettes la nuit.

    • Sand

      Bonjour WorkingMutti, merci pour ce partage d’expérience. Je viens de découvrir votre blog qui est très sympa (je ne connaissais pas les culottes d’apprentissage, je vais tester du coup ! ).
      Juste une précision pour le coussin de grossesse avec le tapis d’éveil, il faut plutôt le placer sous le thorax et les aisselles, afin de ne pas appuyer sur l’estomac. (bon il ne va pas y rester des heures non plus, mais quelques minutes c’est toujours ça de pris !). Ce sont vos jumeaux qui avaient un RGO ? Parce que déjà un RGO à la fois c’est très compliqué, mais 2 !! Je n’ose pas imaginer…

      Oui pour le cocoona il y en a qui ne peuvent plus s’en passer et d’autres comme le mien qui n’accrochent pas. L’idéal avant d’investir est de pouvoir le tester, mais on n’en n’a pas toujours sous la main (d’autant qu’il faut qu’il n’ai pas beaucoup servi avant sinon la mousse a pris la forme du bébé précédent.)

      D’accord avec le plan incliné en must have pour les bébés RGO, je compte en parler dans un article spécial puériculture RGO (qui dort dans les tiroirs depuis un certain temps)…

      Je pense que je vais adopter l’astuce de la petite lampe pour jouer sans réveiller papa/maman (je prends toutes les astuces qui ont ce résultat 😉 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.