preparer son allaitement

Bien s’informer pour bien allaiter, petits conseils pour préparer son allaitement

Une maman avertie en vaut 2 !

Si vous souhaitez allaiter, mieux vaut être bien préparée. Vous vous dites peut-être c’est bon, j’ai suivi les cours de préparation, je suis incollable sur le sujet. L’allaitement ça va être fingers in the nose ! (C’est à peu près ce que je pensais avant… J’ai suivi les cours, c’est une chose naturelle, ça devrait pas être si compliqué…). Je vous le souhaite. Mais même en étant suivie par une sage-femme, j’ai rencontré quelques difficultés (elle n’est pas là à la maternité, la nuit, ne consulte pas forcément le dimanche…).

Un bon démarrage à la maternité

Et le démarrage de l’allaitement, à la maternité donc, est sûrement la période la plus importante pour le réussir. Pour ma part on m’a conseillé directement à la maternité de donner une tétine à mon bébé, et incitée à lui donner des compléments au biberon. J’ignorai par exemple qu’il existe un dispositif d’aide à l’allaitement (DAL) pour donner les compléments tout en incitant bébé à téter. On passera sur le fait qu’il pleurait beaucoup non parce qu’il avait faim mais parce qu’il avait un reflux qui le faisait souffrir et qui créait un fort besoin de succion. Cette accoutumance à la tétine m’a ensuite fait passer par une période très difficile. Mieux vaut être préparée donc à ce genre de proposition afin de savoir réagir si la situation se présente, car on est trop souvent désemparée à la maternité et peu à même de contredire le corps médical.

J’ai acheté (encore une fois trop tardivement) 2 ouvrages qui m’ont ensuite beaucoup aidée, La « bible » de l’allaitement du docteur Marie Thirion et Allaiter, vous accompagner en douceur dans toutes les étapes de l’allaitement.
Je vous conseille donc chaleureusement de les lire si vous avez le temps, avant l’arrivée de bébé. Gardez les à portée de main pour les consulter en cas de difficulté (l’avantage d’un livre est qu’il est là nuit et jour, même le dimanche, sans wifi…).

A savoir également, il existe des conseillères spécialisées en lactation. Recherchez en une consultant près de chez vous au cas où. Mettez aussi dans vos favoris le lien de la leche league. Enfin, si vous êtes sur Paris rentrez dans votre portable le numéro gratuit de SOS Allaitement (0800 400 412) (accessible les dimanches et jours féries, et jusqu’à 22h en semaine). Ils m’ont bien aidés, quand vers 3 mois, bébé ne semblait plus vouloir téter. Quelques conseils efficaces mis en application et s’est reparti !

Conseils lecture :

Le livre du Dr Marie Thirion l’ouvrage de référence

Allaiter, aux éditions Vigot Des conseils complémentaires et des illustrations qui aident à la compréhension.

Allez, et une fois que ça fonctionne, allaiter c’est que du bonheur !

Partagez, partagez…
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.